top of page

vingt septembre deux mille onze


vingt septembre deux mille onze

cible atteinte, bullseye

le lent mouvement s’amorce

la phase de latence

met fin à l’attente

débute le périple initiatique

de l’origine

et mes reins pyromanes

imposent une danse pulsative

à la cadence organique

crescendo de feux d’artifice

en explosions successives

au coeur de la matrice

les apogées flamboyantes

brisent ma volonté

le vertige m’engourdit

et m’entraîne dans un néant en brume laiteuse

où baignent mes synapses

les membranes sont toujours intactes

la brèche s’évase lentement

à l’orée de ma conscience

les sorcières veillent, matriarches

gardiennes bienveillantes du savoir ancestral

elles anticipent les vagues incandescentes

sous leurs assauts

je deviens louve hurlante

patiemment

elles guident mon cri primal

et apprivoisent mon souffle

elles ouvrent l’espace

elles sont éclipses furtives

à l’ouest de l’île

là où les étoiles mouchettent le ciel

c’est l’heure

je prends position

animale, écartée, instinctive

la poussée me saisit au corps

une fois, deux fois, tremblement de terre

grondement sauvage pour la flambée ultime

les rives de mon corps

accueillent la loutre frétillante

enduite de son vernix sublime

il est vingt et une heure dix sept

Posts récents

Voir tout

« Toute est dans Toute »

Violence systémique, ce terme chargé qui suscite l’indignation chez certains.es et constitue un sujet sensible pour d’autres. Que symbolise-t-il vraiment? Dans le contexte médical, le terme « systémiq

Non, ce n’est pas « normal »

Violences obstétricales. Cela ne fait pas si longtemps que ce concept fait partie de mon vocabulaire, que j’ai compris sa signification et que j’ai cessé de normaliser les expériences vécues de cette

Comments


bottom of page