top of page

Toutes les fois, je hurlais de douleur et suppliais d’attendre avant de recommencer

Suite à l’accouchement traumatique (mon enfant est né avec un score Apgar de 1 et a dû être transféré d’urgence dans un autre hôpital), j’ai fait une hémorragie utérine qui a nécessité plusieurs révisions utérines. Ils sont allés au moins 4 fois dans mon utérus avec leurs mains. J’ai accouché de mon enfant sous péridurale. Lorsqu’on me recoud, ils se rendent compte que je sens les points de suture (jusque-là, rien de mal, mais c’est une indication que la péridurale ne fait plus effet). Peu de temps après, j’ai dû subir une révision utérine. La résidente est allée plusieurs fois dans mon utérus (au moins 4) à froid. Je n’étais pas sous anesthésie locale, car la péridurale ne faisait plus effet. Toutes les fois, je hurlais de douleur et suppliais d’attendre avant de recommencer. Cela n’a jamais sonné une cloche que quelque chose n’allait pas. C’est une intervention que j’aurais dû subir sans douleur et sous anesthésie locale. La douleur subie a été excessivement traumatisante. Mon conjoint qui était l’autre côté de la porte a comparé les cris que je poussais à de la torture dans les films. Ce n’est pas normal et c’est inacceptable que j’ai dû subir une telle intervention plusieurs fois à froid, dans la douleur et la peur.

Commentaires


bottom of page