top of page

J’ai insisté pour garder ma position couchée sur le côté, mais la sage-femme a insisté

En 2007, lors de mon premier accouchement, tout se passait merveilleusement bien, mon conjoint et moi étions bien préparés pour m’aider avec les contractions, j’arrivais à gérer le travail sans péridurale, en alternant marche, bain et ballon, puis les contractions se sont rapprochées et sont devenus plus fortes, la médecin qui allait m’accoucher m’a demandé de m’allonger pour m’examiner, à ce moment-là je pouvais seulement me mettre sur le côté, elle a vu que le bébé arrivait et m’a demandé de me mettre sur le dos. Moi qui n’avais pas pensé aux positions d’accouchement possible, je me suis rendue compte à ce moment-là qu’il me serait impossible d’accoucher sur le dos, j’arrivais à gérer les contractions debout ou à la rigueur, couchée sur le côté, mais à aucun moment je m’étais couchée ! Je l’ai dit à la docteure et à la sage-femme, qui m’ont dit que ce ne serait pas long, le bébé serait là dans 20min, que c’était mieux pour sortir le bébé, etc. J’ai insisté pour garder ma position couchée sur le côté, mais la sage-femme a insisté et a montré une technique de pression à mon conjoint pour soulager ma douleur, puis en m’encourageant, ils m’ont fait me mettre sur le dos. J’en garde encore le souvenir de la chose la plus douloureuse physiquement que j’ai eu à surmonter dans ma vie et en écrivant ce témoignage, les larmes me montent aux yeux.

Comments


bottom of page