top of page

« Tu as besoin de l’épidurale si tu cris comme ça »

Lors de mon deuxième accouchement (j’ai 3 enfants maintenant), je vivais un suivi sage-femme et je tentais un AVAC (accouchement vaginal après césarienne) à la maison. Étant strep B positive, après 24 heures de rupture des eaux, j’ai dû me rendre à l’hôpital 06.6. Je suis tombée sur le médecin de garde qui me suppliait de prendre l’épidurale malgré mon refus. Lors d’une contraction, il voulait m’examiner et j’ai tenté de crier/parler pour dire : « non pas maintenant ». À cause de la douleur je ne pouvais pas parler, j’ai donc levé la main et fait un signe clair d’attendre. Il a durement mis son doigt dans mon vagin et j’ai hurlé de douleur. Il m’a ensuite dit : « Ben tu vois! Tu as besoin de l’épidurale si tu cris comme ça ». Ce qui me choque, c’est vraiment le sentiment de m’être fait pénétrée sans mon consentement. Par chance, son shift se terminait et le médecin qui a été là vers la fin était correct.

Comments


bottom of page