top of page

Le Regroupement Naissance-Renaissance s’excuse auprès de la communauté trans

Le 15 mai dernier, nous avons publié une lettre ouverte dans le Huffington Post Québec intitulée «Quand la culture du viol s’immisce dans la salle d’accouchement».


Nous avons su que ce texte a profondément blessé la communauté trans puisque nous avions mis à la fin du texte la phrase suivante «Le mot femme dans ce texte est employé pour désigner toute personne se considérant comme telle ou ayant un utérus.»


Bien que notre intention première était d’être inclusives des hommes trans et personnes non-binaires, nous comprenons maintenant que cette phrase était non seulement maladroite mais violente. Pour les hommes trans et personnes non-binaires, il est déjà assez difficile de vivre au quotidien de l’invisibilité et de l’oppression, ces personnes méritent de ne pas être sous-entendues dans le mot «femme» et d’être reconnues à part entière.


Nous vous invitons aussi à nous faire parvenir vos témoignages de violence obstétricale à maternitedignite@naissance-renaissance.qc.ca afin de contribuer à mieux comprendre vos différents vécus.


Nous souhaitons donc vous exprimer nos plus sincères excuses et nous vous remercions d’avoir pris le temps de nous faire part de votre malaise et de votre colère. Nous avons appris à travers cette expérience et nous nous engageons à ne plus commettre une telle erreur. Sachez que le Regroupement Naissance-Renaissance se veut un allié et nous continuerons à cheminer vers une plus grande inclusion.


Sophie Séguin, militante Nicole Pino, Regroupement Naissance-Renaissance Lorraine Fontaine, Regroupement Naissance-Renaissance


Co-signataires: Martine Delvaux Je suis indestructible (JSI) Stéphanie St-Amant Manal Drissi Sandrine Ricci Maguy Metellus Sophie Bérubé Houda Rochdi Lysane Grégoire Anne-Marie Dupras Alexandrine Agostini

Posts récents

Voir tout

« Toute est dans Toute »

Violence systémique, ce terme chargé qui suscite l’indignation chez certains.es et constitue un sujet sensible pour d’autres. Que symbolise-t-il vraiment? Dans le contexte médical, le terme « systémiq

Non, ce n’est pas « normal »

Violences obstétricales. Cela ne fait pas si longtemps que ce concept fait partie de mon vocabulaire, que j’ai compris sa signification et que j’ai cessé de normaliser les expériences vécues de cette

Comentários


bottom of page