top of page

Je suis sortie de là avec du sang coulant entre mes jambes, sans serviette sanitaire

C’était mon premier examen gynécologique, j’avais 19 ans. Je n’avais pas réussi à trouver un rendez-vous pour faire un test PAP alors j’ai utilisé mes contacts personnels et j’ai obtenu un rendez-vous à l’hôpital. La gynécologue ne m’a pas expliqué comment elle procéderait. Elle a utilisé une caméra pour me montrer mon col : ça ne m’intéressait pas, je trouvais ça envahissant. Puis je me suis mise à avoir très mal. Je me suis crispée, et j’ai reculé mes fesses sur la table d’examen. La gynécologue s’est moquée : « Si tu continues comme ça, tu vas te rendre jusque chez toi! » J’ai répliqué que j’avais mal. Elle a rétorqué : « pourtant, j’ai utilisé la plus petite aiguille. » J’ai sursauté : « une aiguille? » C’est là qu’elle m’a dit qu’elle avait pris un « prélèvement » et que j’ai compris qu’elle avait fait une biopsie sans mon consentement et sans m’expliquer la procédure. Je suis sortie de là avec du sang coulant entre mes jambes, sans serviette sanitaire.

Comments


bottom of page