top of page

Je lui dis que ça me fait mal, il dit que c’est normal et continue

Je me suis présentée dans une clinique de dépistage d’ITSS. En discutant avec le gynécologue, Dr A., je lui fais part que j’essaie de devenir enceinte depuis plusieurs années (5 ans à l’époque). Je l’informe du fait que j’ai subi une conisation plusieurs années auparavant (en 2004 il me semble). Il dit qu’il va regarder ça. En m’examinant, il me demande si je suis menstruée parce que mon col est sténosé et l’ouverture est très petite.  Je lui réponds que oui.  Il me dit qu’il va agrandir mon col avec un écarteur.  Euhhh…  bon ok. Sans analgésique ni rien, il insère un écarteur de peine et de misère. Je lui dis que ça me fait mal, il dit que c’est normal et continu. J’ai accouché naturellement d’un petit garçon en 2017, et ça ne m’a pas fait aussi mal que cette intervention. Quand je me suis relevée de la table d’examen, je suis allée à la toilette reprendre mes esprits. En discutant avec mon médecin de famille, je lui parle de cette intervention et il me dit qu’il existait des comprimés que l’on pouvait insérer dans le vagin pour anesthésier localement. Dr A. ne m’en avait jamais fait mention…

Comments


bottom of page