top of page

Il a jugé que ma réaction physique n’était pas assez intense

Cette année j’ai consulté un gynécologue qui m’appelait « ma petite ». Il ne m’a pas dit ce qu’il allait faire avant de procéder à l’examen et ne m’a pas avertie avant d’insérer ses doigts dans mon vagin. Après avoir pesé très fort sur mes parois vaginales sans m’avertir, il m’a demandé si ça me faisait mal. J’ai cherché mes mots pour pouvoir bien expliquer le type de douleur que je ressentais et il a jugé que ma réaction physique n’était pas assez intense pour qu’il puisse conclure que j’avais vraiment mal. Il a donc volontairement ignoré mon expérience subjective.

Comments


bottom of page