top of page

Discussion sur la violence obstétricale

DATE: 3 Octobre 2018 - 18h30 - 4 Octobre 2018 - 20h59

EN SAVOIR DAVANTAGE: Événement Facebook


Il y a tout près de quarante ans, les femmes et leurs allié.e.s commençaient à militer pour l’humanisation des naissances au Québec. Le mouvement ainsi créé militait et milite toujours pour le respect du processus physiologique, pour le droit d’accoucher avec le.la professionnel.le de son choix, pour une accessibilité hors centre hospitalier et contre les pratiques médicales abusives qui vont souvent à l’encontre de l’autonomie et des droits des femmes et des personnes qui accouchent. Comment se fait-il que, 40 ans plus tard, il reste autant de travail à abattre pour le respect de l’autonomie en situation d’accouchement?

Peut-être faut-il se rappeler que le projet à l’origine de la gynécologie « était de corriger la femme » (St-Amant, 2014) puisque les corps des femmes étaient alors perçus comme défaillants par rapport à la norme masculine, et imprévisibles. Il fallait donc les contrôler et les dompter grâce aux mains pleines de raison du corps médical masculin. Cette conception patriarcale sert encore de toile de fond à la pratique médicale d’aujourd’hui. Les voix des femmes et des personnes qui accouchent ne cessent de dénoncer cette emprise sur leur corps depuis des décennies. Là où il devrait y avoir autonomie, il y a infantilisation. Là où il devrait avoir des choix libres et éclairés, il y a souvent une information biaisée, de la coercition et des menaces. Là où il devrait y avoir un respect des droits universels et des besoins des communautés, il y a centralisation. Et là où l’accouchement devrait prendre son temps et être reconnu comme une expérience unique, il y a une gestion active obsédée avec l’efficacité et la productivité

Le RNR vous invite à une discussion autour du concept de violence obstétricale. Nous pensons qu’il s’agit d’une belle occasion pour vous initier à cet enjeu ou pour continuer à réfléchir aux nombreux questionnements entourant cette violence, que vous soyez étudiant-es, professionnel-les de la santé, chercheur-e ou toute personne intéressée par ces enjeux. INVITÉ-ES Ingrid Bayot est infirmière et Sage-femme de formation belge ; elle a travaillé dans les divers domaines de la périnatalité. elle a obtenu en 2003 un Diplôme Universitaire en Lactation Humaine et Allaitement (DULHAM) à la Faculté de médecine de Grenoble. Elle a suivi diverses formations en communication et en psychologie. Elle est formatrice en périnatalité pour Co-Naître® depuis 1992 (www.co-naitre.net) et assure des formation en périnatalité et allaitement au Québec et en Europe. Elle est consultante pour le CIUSSS de l’Estrie, chargée de cours à l’UQTR au programme de Pratique Sage-femme au Québec. Elle est l’auteure de nombreux articles et du livre Parents futés, bébé ravi, Ed. Robert Jauze. Lorraine Fontaine est coordonnatrice du Regroupement Naissance-Renaissance (RNR) depuis seize ans. Elle est reconnue pour son analyse socio-politique et féministe de la maternité. Elle coordonne la Coalition pour la pratique sage-femme, au nom duquel elle siège au Comité consultatif pour le déploiement des services de sage-femme du Ministère de la Santé et des services sociaux. Elle est aussi membre du Conseil international pour le respect dans les soins de maternité. Marie-Hélène Lahaye est une juriste et féministe belge qui travaille sur la question depuis de nombreuses années, notamment avec son blog Marie accouche là. Elle vient tout juste de publier un essai sur l’accouchement qui sera disponible sur place. Marc Zaffran est médecin de formation. Il a exercé en France comme médecin de famille en milieu rural et en milieu hospitalier. Depuis 1987, il a publié différents écrits sous le pseudonyme de «Martin Winckler». Il ne pratique plus activement la médecine ce qui lui donne la liberté de militer activement contre les violences obstétricales. *UN GROS MERCI AU COMITÉ FEMMES INTERSYNDICAL DU CÉGEP DU VIEUX-MONTRÉAL QUI A COLLABORÉ AU PROJET ** L'évènement a lieu à la cafétéria du personnel au 4eme (l'entrée principale est au 3eme, entrée sur la rue Ontario), local 4.79

COORDONNÉES:

Cégep du Vieux Montréal 255, rue Ontario E. local 4.79 Montréal, QC H2X 1X6 Canada

Comments


bottom of page