top of page

Choix éclairé

J’en étais au début de mon baccalauréat (j’avais environ 19 ans) et j’ai voulu consulter un médecin pour la pose d’un DIU (Dispositif intra-utérin). Étant étudiante en sexologie, étant dans une relation monogame et stable et ayant essayé plusieurs méthodes hormonales par le passé, mon choix était éclairé et je savais qu’un stérilet sans hormone était « la seule » (ou presque) option qui m’allait. Lorsque j’ai rencontré la docteure pour avoir ma prescription, on m’a refusé l’accès en me disant que j’étais nullipare (mythe). Après avoir expliqué et justifié mon choix à plusieurs reprises, la docteure a finalement signé ma prescription, mais je suis sortie en me disant qu’avoir été plus jeune et/ou moins bien informée, je n’aurais certainement pas osé tenir tête à cette médecin qui voulait (encore) me prescrire une pilule contraceptive avec hormone, malgré mes réticences et mauvaises expériences passées en lien avec cette méthode contraceptive.

Commentaires


bottom of page