top of page

C’est une expérience avec un goût amer qui me reste en bouche

Ma gynéco me donne un plan de naissance à remplir avec mon conjoint. On inscrit qu’on veut un accouchement le plus naturel possible. On arrive à l’hôpital à 12h45. 1er toucher vaginal pour vérifier où est rendu le col. 5 ou 6, elle n’est pas sûre, mais on est admis dans une chambre. 2 infirmières suivront pour vérifier si je suis bien entre 5 ou 6. Je répète qu’on veut le plus naturel possible. L’infirmière demande pourquoi je ne veux pas de péridurale, je lui explique que dans mes recherches, on dit que ça ralentit le travail, que ça endort bébé, celui-ci aura plus de difficulté à téter à la naissance. Elle invalide toutes mes pensées, et me dit que non ce n’est pas vrai. Je lui dis que je vais y penser et en discuter avec mon mari. Devant lui, elle me rappelle que c’est mon corps et mon choix. 2 ou 3 infirmières viendront vérifier l’ouverture du col. Pourquoi 2 ou 3? Parce qu’il y a eu beaucoup de touchers, je dirais une quinzaine! Et que je ne me rappelle plus exactement tous les détails. Mais, je me souviens qu’on se renvoie la balle. Une infirmière dit 6, l’autre vérifie, ahh nonnn Humm moi je dis 7. Monsieur le docteur vous, vous dites quoi? Comme si c’était un test à passer. On s’entend que ce n’est pas agréable du tout. Après toutes les discussions pour me convaincre de prendre la péridurale, j’accepte. On me propose de percer mes eaux. Ça fait 7 heures qu’on est à 7. Bon Humm ok alors! Quoi c’est long 7 heures? Est-ce qu’on est en danger? On perce les eaux. Aucun mouvement. On va vous donner un médicament pour accélérer le travail. Euhhh ok. On est pressé? On est en danger? Bon ok il est 2 am ça fait plus de 24 heures que je suis en contractions. Bon ok madame, bébé n’est pas du bon côté. On va mettre notre main à l’intérieur pour tenter de la tourner? Euhhh ok!? Bon ça ne marche pas, madame mettez-vous à 4 pattes, ça va aider. On s’entend que j’ai 1 intraveineuse de chaque côté, une sonde urinaire et que je ne sens pas mes jambes !!! On va vous aidez, allez hop. Finalement, j’ai poussé pour 1h15. Aucun mouvement. Bébé n’est pas descendu du tout. Je demande une césarienne. La docteure viendra voir une dernière fois comment je pousse pour finalement accepter la césarienne. J’ai mal. Je crie fort. Bébé sort. Je suis incapable de respirer, comme une barre dans la poitrine. On me pousse fort sur le ventre sans m’avertir. Je hurle à nouveau, je pleure. J’ai hâte que tout soit fini. On vient me voir dans ma chambre pour me dire qu’elle croit avoir accroché ma vessie. J’aurai des tests à passer pour vérifier le tout. J’ai dû garder la sonde 2 jours. Au final, tout est beau et j’ai mon enfant. Mais, c’est une expérience avec un goût amer qui me reste en bouche.

bottom of page